L’immigration est bien le facteur principal du vote Front National

Le vote FN a crevé le plafond à ces dernières européennes. Les journalistes et les politiques de tous bords y vont de leurs théories, et généralement il s’agit selon eux d’un vote « contestataire » ou de « protestation ».

Un sondage de l’institut IFOP-Fiducial nous prouve pourtant le contraire. En effet, pour 88% des électeurs FN, le sujet de l’immigration fut déterminant, suivi de près par l’insécurité (82%), puis l’emploi (78%).

Voir en page 44 du document pdf de l’IFOP.