Renaud Camus : la dure réalité du Grand Remplacement (audio)

Renaud Camus

Renaud Camus

Analyse de Renaud Camus pour La Voix de la Russie. Qu’importe que l’on taraude Alain Finkielkraut en réduisant ses constats à des accès d’alarmisme aigus. Qu’importe, comme le fait Alain Soral, que l’on vilipende Renaud Camus en lui reprochant de secouer le symptôme en passant sous silence le diagnostic qui le ferait remonter à la racine du grand malaise…

Ecouter ici :

…S’il y a un fait qui bouleverse aujourd’hui près du quart des Français c’est bel et bien le remplacement progressif, remplacement ethnique, culturel, civilisationnel de la nation française.

J’aurais dû dire qu’il y a remplacement au sein de l’Europe à toute son échelle mais, reprenant une réflexion pêchée dans Mélancolie française d’Eric Zemmour selon laquelle La France n’est pas en Europe, elle est l’Europe, je m’arrêterai sur le cas de notre cher pays. Vous me pardonnerez peut-être mon francocentrisme de patriote incorrigible, car j’ai bien des justificatifs historiques en poche signés Clovis, Charlemagne, Louis IX, Jeanne d’Arc et j’en passe.

Certes, disant A, on devrait dire B. Disant B, on devrait dire A avant. La France se défrancise. A qui la faute ? […]

La Voix de la Russie