Vends citoyenneté européenne pour riches migrants

Comment attirer les riches investisseurs lorsqu’on est un Etat européen? En délivrant un visa longue durée, voire un passeport, aux riches immigrés du monde entier. Des « visas gold » qui peuvent coûter jusqu’à 10 millions d’euros.

Alors que l’Union Européenne ferme ses portes à des milliers de migrants qui viennent s’échouer sur les côtes de Sicile, certains candidats à l’installation ont trouvé une parade. Pas besoin de maîtriser la langue du pays d’accueil, de faire preuve d’un intérêt particulier pour son histoire et sa culture… Il suffit d’un portefeuille bien garni et d’être prêt à se délester de quelques dizaines de milliers voire millions d’euros au profit d’une entreprise ou d’un État.

La Lettonie a été l’un des premiers pays à voir dans son appartenance à l’Union Européenne une source de profits potentiels. Depuis 2010, ce petit pays au bord de la mer Baltique est devenu l’une des portes d’entrées dans l’eldorado européen. A Riga, les candidats au permis de séjour débarquent dans les services lettons de l’immigration avec leur agent immobilier et leur interprète.

Russes et Chinois sont majoritaires. Condition sine qua non pour obtenir un permis de séjour : posséder un bien immobilier sur le sol letton d’une valeur minimale de 150 000 euros dans la capitale, moitié moins en province. Certains, moins nombreux, ont choisi une des autres options offertes : investir dans une entreprise nationale ou placer 300 000 euros dans une banque lettone. À la clef, un permis de séjour de cinq ans, qui peut ensuite devenir permanent… […]

MyEurop