Arrivées

Voici comment sont comptabilisées les arrivées sur le territoire :

Naturalisations

Le nombre de naturalisations légales, incluant les mariages, varie entre environ 170.000 et 195.000 chaque année (191.500 par exemple en 2011 selon le ministère), le plus important taux d’Europe, soit près d’un million tous les 5 ans. Ces naturalisations permettent au gouvernement de dire régulièrement qu’il n’y a « pas plus d’étrangers en France que dans les décennies précédentes » (puisque ceux-ci deviennent des « français » à la pelle, ils sortent forcément des statistiques, du point de vue des papiers). Il faut savoir aussi que le gouvernement actuel propose régulièrement d’amplifier le phénomène.

Notez que ces chiffres incluent aussi des immigrés de souche européenne : il faut donc pondérer leur impact « ethnoculturel ».

Clandestins

A ceci il faut ajouter plusieurs dizaines de milliers d’immigrés extra-européens illégaux (clandestins) arrivants chaque année : on parle en général de 40.000 minimum, et selon Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur à l’époque, entre 80.000 et 100.000 migrants illégaux supplémentaires entreraient chaque année sur le territoire. On ne retiendra que la fourchette située entre 40.000 et 80.000, d’autant plus que certains ne font que traverser le territoire.

Il ne faut pas oublier par contre que ces chiffres sont en augmentation rapide en raison des crises récentes et de la porosité croissante de l’espace Schengen.

Sources :

Ministère de l’Intérieur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s