naissances

Nouveaux bilan et chiffres 2013 de la drépanocytose de l’AFDPHE

Le bilan annuel 2013 de l’AFDPHE (Association Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l’Enfant) vient d’arriver, et les chiffres qu’il nous offre au sujet de la drépanocytose sont conformes à nos prévisions :

On constate une hausse par rapport à 2012 de +1,3 point au niveau national et de +2 points en Île de France :

« En métropole, 35,7 % des nouveau-nés sont ciblés, ce pourcentage varie de 7,33 % en Bretagne à 67.9 % en Ile de France, en fonction des différentes origines géographiques représentées dans la population. » (AFDPHE)

Et il faut préciser que ces chiffres ne concernent pas les couples mixtes ni les couples est-asiatiques (Viet-Nam, Cambodge, Laos Chine etc). Et selon l’Insee les nouveaux-nés d’un parent est-asiatiques sont 2 fois plus nombreux que les nouveaux-nés d’un parent Grec ou Italien. 

« Origine géographique des populations concernées par la drépanocytose :

Départements d’Outre-Mer, Antilles, Guyane, Réunion
Tous les pays d’Afrique Noire, Cap Vert
Amérique du Sud (Brésil), Noirs d’Amérique du Nord Inde
Océan Indien, Madagascar, Ile Maurice, Comores
Afrique du Nord, Algérie, Tunisie, Maroc
Italie du Sud, Sicile, Grèce, Turquie
Moyen-Orient, Liban, Syrie, Arabie Saoudite, Yémen, Oman

Actuellement pour que le nouveau-né soit testé
1- les deux parents doivent être originaires d’une région à risque
2- un seul des deux si le deuxième n’est pas connu
3- s’il existe des antécédents de syndrome drépanocytaire
majeur dans la famille
4- si un doute existe pour les critères 1, 2, 3. »

(merci à Adam en commentaire sur le site)

http://www.afdphe.org/sites/default/files/bilan_activite_2013_0.pdf