réfugiés

51 millions de réfugiés dans le monde

RefugiesLe nombre de personnes déplacées à cause de conflits violents est à son niveau le plus haut depuis la Deuxième Guerre mondiale, relate un nouveau rapport de l’Agence de Nations unies pour les réfugiés.

Fin 2013, on compte plus de 51 millions de personnes dans le monde déplacées à la suite de violences dans leurs pays, rapporte The New York Times. Le quotidien reprend le principal enseignement d’un rapport publié le 20 juin, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, par l’agence des Nations Unies en charge de la question.

Parmi ces 51 millions de réfugiés, quelque 33,3 millions de personnes ont fui une zone de conflits mais sont restées dans leur propre pays, et ainsi 16,7 millions se sont réfugiés dans les pays voisins. Le directeur de l’Agence de Nations unies pour les réfugiés, António Guterres, explique que la moitié des réfugiés sont désormais des enfants – le plus haut niveau en une décennie.

Le rapport constate également que le nombre de réfugiés à être retournés dans leurs pays en 2013 est l’un des plus bas de ces dernières années, note le quotidien américain, même dans des pays où les conflits sont officiellement terminés. Par exemple, l’Iran et le Pakistan accueillent plus de 2,5 millions de réfugiés afghans ; plus de 6 millions d’Afghans continuent à vivre en exil depuis cinq ans et plus…[…]

Courrier international

Suède : plus de demandeurs d’asile que prévu

Drapeau suedois

Les autorités suédoises avaient prévu 60.000 demandeurs d’asile pour 2014. Les chiffres viennent d’être revus à la hausse : ce sera 80.000.

Le directeur des services d’immigration suédois critique sévèrement les municipalités qui refusent de recevoir les réfugiés, et déclare être surpris par l’hostilité exprimée par certains responsables locaux…

Sverigeradio

Demandes d’asile : la France toujours débordée

Demandeur d'asile en situation précaireHausse des demandes, délais d’instruction très longs, coût élevé : le bilan 2013 sur la demande d’asile publié aujourd’hui témoigne d’une situation toujours aussi chaotique. Une loi est en préparation.

Le drame de l’île italienne de Lampedusa et l’extravagante histoire de Leonarda, à des niveaux très différents, révèlent qu’il est urgent de réformer le dispositif législatif français du droit d’asile. L’année dernière, selon le rapport 2014 de l’association Forum réfugiés-Cosi présenté aujourd’hui, la France était le deuxième pays européen en nombre de demandes d’asile : 66 251 personnes (mineurs compris), soit 45 698 dossiers à traiter en 2013. « La demande d’asile est en train d’exploser parce qu’elle est utilisée à des fins d’immigration. Pour sauver ce droit, il faut le réformer », avait expliqué en novembre dernier le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. […]

DNA.fr

Italie, Dalai Lama : « Quand on n’a plus les moyens d’accueillir les réfugiés, il faut pouvoir le dire »

Le Dalai Lama a profité de sa visite à Pomaia (Italie) ce vendredi 13 juin pour répondre aux questions de 80 journalistes.

Répondant à une question sur le meilleur moyen de gérer le flux croissant de réfugiés en Italie, Sa Sainteté a admis qu’il y avait un problème avec le nombre de réfugiés, spécialement ceux d’Afrique du Nord et de Syrie.

« Sympathizing with the difficult situation faced by the refugees, His Holiness said we should provide as much as we can to help. But when we can’t, we should say so. »

Site officiel du Dalai Lama